Le conseil d’administration de la Maison des Journalistes tient à rendre hommage à l’homme de presse François-Régis Hutin, disparu en ce mois de décembre 2017.

Le président du comité éditorial et ancien patron du groupe Ouest-France, François-Régis Hutin a réussi à bâtir le succès de son entreprise sur des principes éthiques rigoureux et  avec une vigueur suffisamment rare pour être soulignée.

Pendant 32 ans, ce patron humaniste a œuvré afin, notamment, que Ouest-France devienne le premier quotidien francophone en termes d’audience. Attaché fermement à des valeurs de démocratie et de liberté d’expression, François-Régis Hutin a marqué les esprits par sa détermination au service d’idéaux que partage la Maison des Journalistes.

A sa famille ainsi qu’aux équipes du groupe Ouest-France, la MDJ présente ses condoléances les plus sincères avec la certitude qu’à l’avenir la réussite continuera à accompagner cette remarquable et nécessaire aventure de presse.

Découvrez d’autres articles de l’Oeil de l’exilé :

/par

Y a-t-il un problème en France avec les kiosquiers et les unes de journaux ?

[MÉTIER DE L'INFORMATION] Lorsque l’on parle de la liberté de la presse, on pense dans un premier temps aux journalistes, aux dessinateurs de presse, aux reporters. Ceux dont le travail consiste à manier l’information. Néanmoins, il y a ceux qui sont le vecteur de cette information. Dans le domaine de la presse écrite, les kiosquiers font partie des rouages qui permettent aux citoyens d’en savoir plus sur le monde.
/par

Répétition des conflits et des guerres : pourquoi l’homme perd-il la mémoire ?

[Conférence] En avril 2018, l’Académie des Sciences a réuni sous la coupole de l’Institut de France un panel éclectique dans le cadre des Rencontres Capitales. L’ancien Premier Ministre Bernard Cazeneuve, la directrice de la Maison des journalistes Darline Cothière, le neuropsychiatre Boris Cyrulnir, la philosophe Chantal Delsol, la rabbin Delphine Horvilleur et l’auteur Antoine Leiris ont discuté ensemble le thème : « Répétition des conflits et des guerres : pourquoi l’homme perd-il la mémoire ? ».
/par

Y a-t-il un problème en France avec les kiosquiers et les unes de journaux ?

[MÉTIER DE L'INFORMATION] Lorsque l’on parle de la liberté de la presse, on pense dans un premier temps aux journalistes, aux dessinateurs de presse, aux reporters. Ceux dont le travail consiste à manier l’information. Néanmoins, il y a ceux qui sont le vecteur de cette information. Dans le domaine de la presse écrite, les kiosquiers font partie des rouages qui permettent aux citoyens d’en savoir plus sur le monde.