• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par Larbi GRAÏNE]

 

La bibliothèque nationale de France – Richelieu, sise au 5 rue Vivienne dans le 2e arrondissement de Paris abrite depuis le 18 mars une exposition de dessins français du XVIIe siècle. Cette exposition qui se poursuit jusqu’au 15 juin 2014, rassemble plus de 100 dessins et 50 estampes qui leur sont associées. Ces œuvres sont puisées du Fonds du département des Estampes et de la photographie.

 

L'affiche de l'exposition

L’affiche de l’exposition

 

« On découvre des artistes méconnus et on se rend compte de l’importance de la gravure. Ce qui est intéressant, c’est cette possibilité qui nous est offerte de découvrir une partie des œuvres de certains artistes dont on connait leurs peintures mais pas leurs dessins » nous confie ce monsieur venu assister au vernissage qui s’est déroulé le 18 du mois courant. Il est vrai que la sélection proposée, concerne plus de 40 artistes du Grand Siècle qui sont alternativement peintres et graveurs, sous la période allant d’Henri IV à la mort de Louis XIV. On retrouve les grands noms de l’époque à l’image de Martin Fréminet, Toussaint Dubreuil, Charles Le Brun, Jean Jouvenet, Jacques Callot, Sébastien Leclerc et Pierre Brebiette. La majeure partie des feuilles, restée inédite, n’a jamais été du reste exposée, comme celles de Michel II Corneille, Charles de La Fosse, Charles le Brun, Laurent de la Hyre ou Eustache Le Sueur. En outre, le public pourra aussi affiner sa connaissance des artistes récemment exhumés des comptes d’archives comme Marin Desmarestz ou Louis Richer. Autres curiosités qui ne sont pas des moindres : l’étude au lavis-rouge Prédication, décollation et miracle de saint Denis devant Paris dont l’auteur serait un artiste proche d’Henri Lerambert et Le Sacre de Louis XIII à Reims le 17 octobre 1610 de François Quesnel. La BNF a acquis récemment cette collection célèbre ayant été formée par le marquis d’Avignon au XVIIe siècle.
Les œuvres sont présentées selon un ordre chronologique où estampes et dessins paraissent dialoguer sur des thématiques variées. Cela va des projets d’architecture aux pompes funèbres en passant par les illustrations d’almanach, les images satiriques, les décors éphémères, les entrées triomphales et les modes. N’oublions pas que le site qui accueille cette exposition n’est autre que le somptueux Palais Mazarin, l’ancienne bibliothèque royale. Ce qui facilite une plongée dans le faste de la France monarchiste du temps de Corneille et de Molière.

 

« Dessins français du XVIIe siècle », du 18 mars au 15 juin 2014 à la BNF-Richelieu (Paris 2°) Infos et réservations : http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.dessins_francais.html

 

 

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL