• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

djibrillAbdoulaye Djibril Sow a fait ses classes dans le journal mensuel l’Économiste. En décembre 2008, il devient secrétaire général des Affiches guinéennes. L’année suivante, il lance son journal : l’Interview. Après deux années de transition difficile, il rachète un média en ligne Guineeweinfo.com.

Le plus : En 2008, Abdoulaye Djibril Sow a participé à une campagne médiatique sur les  »droits des femmes et la bonne gouvernance » sanctionnée par la production d’un recueil de 120 articles avec la collaboration de l’Association Guinéenne des Éditeurs de la Presse indépendante et le financement du bureau d’appui à la coopération canadienne à Conakry.
En 2012, avec le Réseau Guinéen des Journalistes contre la Corruption et pour la Bonne Gouvernance et sur financement du PNUD Guinée, il a participé à une enquête  »la corruption dans le secteur de la santé ».

Spécialiste de lutte contre la corruption, il a quitté son pays suite à une tentative d’assassinat après une enquête publiée sur son site incriminant un haut gradé de l’armée guinéenne. Depuis le 1er octobre 2014, il est basé à Paris et continue son travail de journaliste à travers le site L’oeil de l’exilé de la Maison des journalistes.

Courriel : sowa9326@gmail.com

Abdoulaye Djibril Sow trained at the monthly newspaper L’Économiste. In December 2008, he became the general secretary of Guinean news. A year later, he launched his newspaper, L’Interview. After two difficult years of transition, he bought an online media source, Guineeweinfo.com.

More: In 2008, Abdoulaye Djibril Sow participated in a media campaign about women’s rights and good governance, in conjunction with the production of a collection of 120 articles with the “Guinean Association of Editors from the Independent Press” and the “Finance Bureau of the Canadian Foreign Aid Service” in Conakry.

In 2012, with the “Guinean Network of Journalists against Corruption and for Good Government with funding from UNDP Guinea,” he participated in an investigation into the corruption of the health sector.

A specialist in the fight against corruption, he left his country following an assassination attempt that occurred after his website published an investigation that incriminated a senior member of the Guinean army. Since October 1st, 2014, he has lived in Paris and continued his work as a journalist through the side L’oeil de l’exilé de la Maison des journalistes.

Email : sowa9326@gmail.com

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL