• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par Bahram RAWSHANGAR]

Le 23 juillet dernier, l’équipe d’Altermondes tenait une conférence à l’École des métiers de l’information, un temps d’échanges entre des vingtaines de jeunes sur « La liberté d’expression à l’épreuve des questions identitaires ».

J’ai participé à cette conférence grâce à la Maison des journalistes. Il y avait un espace de dialogue entre des jeunes sur différents sujets et problématiques par apport la liberté d’expression, la situation des journalistes dans des pays en guerre et la menace terroriste par tout dans le monde.

En ce moment la liberté d’expression est menacée, à la fois par des gouvernements autoritaires et aussi beaucoup par les groupes terroristes et notamment les extrémistes religieux.

(Source : Tijani Lemrabott)

(Source : Tijani Lemrabott)

Les participants ont rappelé que le terrorisme dans plusieurs pays de l’Est et de l’Ouest. En effet, les attaques de Daesh frappent même au cœur des pays occidentaux, ce qui était inimaginable il y a cinq ans.

Les attaques dans les bureaux de Charlie Hebdo, les attentats du 13 novembre et de Bruxelles montrent qu’on le doit considérer le terrorisme comme une vraie menace contre l’humanité.

Le délégué Syrien a ajouté que la guerre en Syrie a touché des millions de personnes. Des centaines milliers personnes ont immigré, déplacé, sont mortes ou blessées. Avec le danger permanent qui règne là bas, les questions sur la liberté d’expression ne se posent pas.

Lorsque vint mon tour, j’ai parlé de l’Afghanistan et de ses problématiques : Depuis 2001 le gouvernement est plus ou moins démocratique et la liberté d’expression a été instaurée. Il y a eu depuis quatre élections présidentielles et parlementaires. Mais il y a toujours une forte menace contre les journalistes, la liberté d’expression, à cause surtout des Talibans. Ils sont toujours très présents dans certains provinces lointaines et ils n’hésitent pas à attaquer les villes avec des attentats suicide. Récemment encore il y a eu une attaque à Kaboul et des dizaines personnes ont trouvé la mort.

(Source : Tijani Lemrabott)

(Source : Tijani Lemrabott)

J’ai expliqué que selon moi il n’y a pas de différences entre des Talibans, Daesh et n’importe quel groupe terroriste. Ils font tous pareil. Ils tuent des innocents et menacent notre civilisation.

La fin de la conférence était concentrée sur comment lutter contre le terrorisme ? Différentes solutions ont été proposées et aussi pas mal de solution pour défendre les valeurs humanitaires, la liberté d’expression, la démocratie et la laïcité. Les interventions militaires mises à part, les intervenants ont considéré que la meilleure façon reste d’éduquer les gens. Parce que les groupes terroristes utilisent toujours l’ignorance des gens pour les inviter sur le terrain de l’extrémisme.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL