Entrées par Romain Vignaux

La plume dans le sang

Je veux aussi dire qu’il ne faut pas diviser les demandeurs d’asile en catégories : politique, économique… Nous sommes tous des êtres humains et nous devrions pouvoir jouir du droit à la vie comme il est inscrit dans les conventions internationales.

Attente et espoir

J’ai tout perdu : ma carrière de journaliste longue de 21 ans, toutes mes économies, je suis loin de ma famille, tout ça à cause d’un dictateur.

Le combat continue

On attend avec patience dans l’espoir d’obtenir d’abord la protection (sécurité) et de continuer le combat pour la démocratie depuis l’exil ce qui est une victoire.

« Cette attente nous tue »

Dans l’un des camps, à une heure d’Athènes, il y a près de 3000 réfugiés, dont 50% enfants, qui n’ont pas accès à l’éducation. Les journalistes sont interdits dans les camps. Avec l’aide de réfugiés Syriens, j’ai réussi à m’introduire avec ma caméra.