• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par René DASSIE’]

L’écrivain engagé camerounais Patrice Nganang résidant habituellement aux Etats-Unis, et trois autres responsables de la société civile, Akwe Sab, Gérard Philippe Kuissu et Gabriel Mephou ont été arrêtés tôt lundi matin à Douala, la capitale économique du Cameroun, alors qu’ils s’apprêtaient à remettre un prix récompensant le meilleur journaliste de l’année.

Patrice Nganang (source : culturessud.com)

Patrice Nganang (source : culturessud.com)

Selon le site www.koaci.com, les quatre hommes ont été interpellés par les forces de sécurité vers 10 heures (GMT+1) au lieu-dit Foyer des marins à Douala, où devait se tenir la cérémonie de remise du « Prix Bibi Ngota du Journalisme contre l’Impunité en Afrique. » Ils ont été conduits vers une destination inconnue.
Les autorités auraient interdit la cérémonie de remise du prix, sans toutefois en informer ses organisateurs.
Le prix avait été lancé peu après le décès en avril 2010 du journaliste Bibi Ngota, en détention à la prison centrale de Yaoundé, la capitale camerounaise. Il est sponsorisé par l’ambassade de l’Allemagne au Cameroun et devait récompenser, cette année, Sébastien Chi Evido, journaliste au quotidien privé Mutations.

Écrivain prolixe et universitaire, Patrice Nganang s’était fait connaître ces dernières années par ses positions très critiques envers le Pouvoir de Yaoundé. Il était revenu au Cameroun début décembre notamment pour présider la cérémonie de remise du prix.
Jeudi, l’Assemblée nationale camerounaise avait adopté une loi antiterroriste particulièrement sévère. L’une des dispositions de ce texte interdit toute manifestation publique sous peine de mort et suscite une grande controverse dans le pays.
Plusieurs responsables de l’opposition et de la société civile ont appelé à manifester ce mercredi pour l’abrogation de cette loi qui n’a pas encore été promulguée par le président Paul Biya.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL