La guerre en Syrie et les médias arabophones

Aujourd’hui, les identités religieuses ont pris une telle importance qu’elles reviennent souvent dans les discussions, alors qu’il fut un temps, la religion était considérée comme relevant de la sphère privée.

Pourquoi les réfugiés syriens sont otages de la crise du Sahara au Maroc ?

Casablanca 24 novembre 2017. Des affrontements éclatent entre des habitants d’un quartier populaire et des subsahariens, en majorité en situation illégale.

L’échec de l’équité et de la réconciliation: retour des années de plomb?

Des centaines de victimes au Maroc ont pu témoigner sur les tortures et les disparitions forcées menées par Hassan II : où en est-on aujourd’hui ? Peut-on parler de réconciliation ?

La guerre en Syrie et les médias arabophones en 5 questions

Il m’a semblé que l’analyse du fonctionnement des médias est à même de m’aider à comprendre ce qui se passe sur le terrain. L’idée de faire cette thèse est née de l’observation du comportement des télévisions satellitaires vis-vis du conflit syrien.

Réinsertion scolaire des jeunes syriens : la force de l’ambition

Quand des jeunes syriens arrivent en France, ils sont confrontés à plusieurs difficultés comme tout réfugié. Entre autres et pas le moindre, la réinsertion scolaire qui impose la connaissance du français.

Afrique du Sud : les leçons d’un vote interne

Le Congrès National Africain (ANC), mouvement historique anti-apartheid, s’est choisi un nouveau chef, lundi 18 décembre, à travers une élection qui a tenu tout le continent en haleine.

La Lybie, l’esclave Noir et le siècle présent

L’esclavage en Libye a l’air de déjà-vu. C’est un fait historique qui remonte à la nuit des temps. Il a émergé avec la Révolution agricole quand l’homme commença à lier exploitation de la terre et richesse. Il a traversé les siècles, jusqu’à nos jours. La Libye aujourd’hui n’est que la partie visible de l’iceberg. C’est l’histoire éternelle du faible face au puissant. Elle a plusieurs facettes.

Droits de l’Homme Migrant : Paris relève le défi

Les femmes et les hommes de Paris ont toujours défendu ardemment la liberté, la justice, l’égalité, des valeurs qui ont porté au plus haut la cause de Droits de l’Homme. J’exprime ma profonde gratitude et vous demande – s’adresse Ra’ad Al Hussein à l’auditorium – de prendre à nouveau le flambeau d’un des plus important combat de notre Histoire, celui qui vise à offrir à chaque être humain un monde plus juste, libre, digne. Car les Droits de l’Homme sont inaliénables et ne peuvent pas être retirés légitimement par aucun gouvernement ni acteur.