Partenariat éditorial et journalistique entre le Caffè dei Giornalisti de Turin en Italie et la Maison des Journalistes à Paris en France.

La guerre en Syrie et les médias arabophones

Aujourd’hui, les identités religieuses ont pris une telle importance qu’elles reviennent souvent dans les discussions, alors qu’il fut un temps, la religion était considérée comme relevant de la sphère privée.

Pourquoi les réfugiés syriens sont otages de la crise du Sahara au Maroc ?

Casablanca 24 novembre 2017. Des affrontements éclatent entre des habitants d’un quartier populaire et des subsahariens, en majorité en situation illégale.

L’échec de l’équité et de la réconciliation: retour des années de plomb?

Des centaines de victimes au Maroc ont pu témoigner sur les tortures et les disparitions forcées menées par Hassan II : où en est-on aujourd’hui ? Peut-on parler de réconciliation ?

La guerre en Syrie et les médias arabophones en 5 questions

Il m’a semblé que l’analyse du fonctionnement des médias est à même de m’aider à comprendre ce qui se passe sur le terrain. L’idée de faire cette thèse est née de l’observation du comportement des télévisions satellitaires vis-vis du conflit syrien.

Réinsertion scolaire des jeunes syriens : la force de l’ambition

Quand des jeunes syriens arrivent en France, ils sont confrontés à plusieurs difficultés comme tout réfugié. Entre autres et pas le moindre, la réinsertion scolaire qui impose la connaissance du français.

La Maison des Journalistes lance un projet éditorial avec le Caffè dei giornalisti

Un nouveau projet éditorial entre le Caffè dei giornalisti de Turin et la Maison des Journalistes 

Le 19 octobre 2017, la Maison des Journalistes (MDJ) et  le Caffè dei giornalisti de Turin ont signé un accord qui rapproche plus encore les deux associations qui ont déjà travaillé ensemble par le passé pour faire entendre leur engagement commun pour la liberté de la presse.

Ce nouveau partenariat permettra une collaboration durable entre les journalistes, anciens et actuels résidents de la Maison des Journalistes, et la diffusion de leur travail sur le site du Caffè dei giornalisti. Les contributions des professionnels de médias de la Maison des Journalistes, autour du thème annuel de « la Syrie » mais pas uniquement, seront donc publiées parallèlement en italien mais aussi en version originale et enfin en français sur l’Œil de l’exilé.

« Cette collaboration avec le Caffè dei giornalisti a le mérite de faire porter davantage la voix journalistes exilés et consolider le principe de liberté d’expression qui nous est cher », affirme Darline Cothière, directrice de la Maison des journalistes. 

Le Caffè dei giornalisti défend non seulement la liberté de la presse mais est aussi un observatoire de la géopolitique autour du bassin méditerranéen.

Pour Rosita Ferrato, présidente du Caffè dei giornalisti c’est donc une  occasion de partager « des histoires et des événements qui se rapportent à des thèmes chers à notre observatoire, avec l’avantage d’entendre la voix de ceux qui ont vécu ces événements au premier plan ».

Au-delà de ce projet éditorial, la Maison des Journalistes a rebaptisé l’une des pièces communes de la maison en « Caffè dei giornalisti », une cafétéria vouée à devenir un nouvel espace permettant la rencontre et le travail des résidents.

PRESSE 19 : témoigner dans les universités

Ce nouveau projet éditorial vient s’ajouter au partenariat Voci Scomode / Presse 19 qui existe depuis 2014 entre les deux organisations. L’objectif de ce programme est de sensibilisé des étudiants aux problématiques qui touchent à la liberté d’expression grâce aux témoignages de professionnels des médias contraints à l’exil.

Le 28 novembre prochain, le Caffé dei giornalisti accueillera à Turin Darline COTHIERE, directrice de la Maison des Journalistes, ainsi que deux anciens résidents Zakaria ABDELKAFI et Raafat AL GHANEM. Découvrez le programme de cet événement sur Facebook.