• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par Shiyar KHALEAL]

Un groupe de jeunes syriens indépendants a entamé une grève de la faim ouverte à Paris, pour condamner les bombardements du régime syrien et de la Russie sur les zones habitées par des civils à Alep et dans le reste des provinces.

Un groupe de jeunes syriens a entamé une grève de la faim Place de la République, pour condamner les bombardements du régime syrien et de la Russie à Alep Crédits photo : Shiyar Khaleal

De jeunes syriens en grève de la faim, place de la République à Paris, en réaction aux bombardements du régime et de la Russie à Alep
Crédits photo : Shiyar Khaleal

Réunis place de la République à Paris pour transmettre la douleur de leur peuple et les souffrances causées par les massacres en cours dans leur pays, les syriens, qui ont commencé ce mouvement le 25 septembre 2016, et qui continuent quotidiennement, ont été rejoints par un certain nombre de français solidaires à la révolution syrienne.

Dans la déclaration intitulée « grève du sang », les jeunes grévistes syriens partagent plusieurs demandes et rappellent que le sang des civils est sacrifié depuis 5 ans dans un bilan qui a atteint 500 000 morts, dont des milliers de femmes et d’enfants ainsi que plus d’1 million de blessés à vie par cette machine de guerre.

Un groupe de jeunes syriens ont entamé une grève de la faim Place de la République, pour condamner les bombardements du régime syrien et de la Russie à Alep Crédits photo : Shiyar Khaleal

Crédits photo : Shiyar Khaleal

La déclaration dénonce également la pluie de barils de TNT lancée par le régime sur les villes syriennes, les transformant en un laboratoire expérimental pour armes russes non conventionnelles.

Face au massacre de centaines de personnes par jour devant l’aveuglement et le silence du monde entier, cette grève de la faim à pour but d’appeler la Communauté Internationale à faire une grève du sang syrien et d’exiger l’arrêt immédiat des bombardements sur les civils.

Les organisateurs de cette grève ouverte, invitent tous les syriens en Europe et à travers le monde à rejoindre le mouvement sous la même bannière et exiger de la Communauté Internationale une « grève du sang » syrien. « Parce le sang syrien est un, que le tueur est un aussi, et qu’il massacre les syriens par tous les moyens (arrestations arbitraires, tortures, exécutions, bombardements…), nous appelons tous les syriens à travers le monde à la grève de la faim afin d’interpeller la Communauté Internationale et d’exiger d’elle la « grève du sang » syrien, en faisant pression sur la Syrie et la Russie pour arrêter le massacre de civils innocents ».

Crédits photo : Shiyar Khaleal

Crédits photo : Shiyar Khaleal

« Rejoignez cet appel qui réclame justice pour la cause syrienne ! Les syriens, aujourd’hui, défendent et réclament le droit à la vie sur cette terre millénaire sur laquelle s’est construite la civilisation humaine. Ils défendent leur droit de vivre en paix dans ce monde. »

Il est à noter que cette grève ouverte est accompagnée d’autres activités de sensibilisation, et en collaboration avec plusieurs grévistes syriens établis en Suède.

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL