• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par Mortaza BEHBOUDI]

​Le samedi 13 février dernier, le maître afghan ​Homayoun Sakhi, virtuose du rubab, ​et son musicien ont donné un concert de musique traditionnelle Afghane au Théâtre des Abbesses. Cette musique originale a attiré un grand nombre de curieux, ravis de découvrir de nouvelles mélodies.

Le rubab est dérivé d’un autre lute, le sarod, que l’on peut trouver dans différentes musiques classiques du nord de l’Inde depuis plusieurs siècles. Cet instrument intimement lié à la personnalité d’Homayoun Sakhi, qui en parcourant le monde, contribue à propager la notoriété du lute Afghan.

(Source : AFP)

Homayoun Sakhi (Source : AFP)

Homayoun Sakhi, est un des meilleure joueur de rubab de sa génération, un virtuose brillant. Lorsqu’il joue, il dégage un vrai charisme musical, une aura spéciale. Durant les nombreuses années de conflits que l’Afghanistan a traversé, la musique a été sévèrement contrôlée, censurée et réprimée, avant d’être finalement complètement bannie par les Talibans. C’est donc une chance d’avoir parmi nous des musiciens capables de jouer encore si bien de cet instrument typique.

Le style du rubab classique auquel Homayoun a dévoué toute sa carrière, n’a pas seulement réussi à survivre à toutes ses années, mais a aussi atteint de nouveaux niveaux de créativité. Une harmonie de sons colorés où l’on ressent le mélange des traditions pachtounes, tadjiks, hazaras ou encore baloutches.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL