• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par Dina TIOUTI]

Kubra Khademi a déjà fait parler d’elle. Cette jeune afghane avait bravé le danger le 27 février 2015 en déambulant en armure de fer dans sa ville natale afin d’y dénoncer le harcèlement sexuel que les femmes de son pays subissent chaque jour. Aujourd’hui, toujours pour défendre les droits des femmes, elle récidive en se transformant en feu pour piétons dans les rues parisiennes.

Bien que non engagée politiquement, elle l’est fortement artistiquement. Avec ses performances originales elle exprime une opinion forte et dénonce ce qui la choque.

De Kaboul à Paris, la distance de l’Afghanistan ne l’empêche en rien de continuer de faire ce qu’elle aime tant : l’Art. « Je ne serai jamais arrêtée, les artistes ne peuvent être stoppés » aime-t’elle répéter.

Capture d’écran 2016-02-19 à 17.55.46Mardi 16 février dernier, dans les rues de Paris, cette jeune afghane de 27 ans a eu l’idée originale de se déguiser en une version féminine du feu pour piétons. Vêtue d’une jupe grise et coiffée d’un couvre-chef original. À l’intérieur de celui-ci une silhouette féminine remplace le petit bonhomme du feu pour piétons. Ainsi déguisée, elle demande aux passants, lequel des deux feux ; le sien ou le vrai, devrait être selon eux, le plus représentatif de la société.

Pour une meilleure représentation des femmes

Cette idée saugrenue lui est venue sur un coup de tête. Elle marchait dans les rues de Paris et voyant tous ces feux exclusivement masculins elle s’est fixée comme objectif de se transformer en second feu pour piéton mais cette fois-ci féminin.

Evidemment, son costume n’était pas passé inaperçu, les passants curieux étaient souriants et enclins à en savoir plus. Nombreux sont ceux à lui avoir posé des questions, souris et encouragée à continuer ainsi.

IMG_0624Kubra en garde « une expérience très bonne et très satisfaisante ». Selon elle, son objectif a été atteint. Bien que sa question était assez générale, les réponses accordées étaient très bonnes. Elle espère qu’à travers des démarches comme celle-ci, la sensibilisation à la condition des femmes va s’améliorer un peu plus chaque jour.

 

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL