• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

Par Lela LASHKHI
Traduit du russe au français par Saida Huseynova

Rainbows_wallpapers_177Les chercheurs scientifiques ne savent pas exactement comment une personne développe une orientation sexuelle particulière. Diverses théories offrent différentes explications quant à cette orientation. Les facteurs génétiques et biologiques dans l’enfance ou au début de l’expérience de la vie peuvent en être la raison. De nombreux scientifiques pensent que l’orientation sexuelle humaine est formée à un âge précoce suite aux facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Les psychologues et les psychiatres pensent que l’homosexualité n’est pas une maladie, un trouble mental ou un problème émotionnel.
Au cours des 35 dernières années, des recherches montrent que l’orientation homosexuelle n’est pas associée à des problèmes émotionnels ou sociaux. L’orientation est l’une des quatre composantes de la sexualité, et elle est aussi un désir émotionnel, sexuelle et romantique pour quelqu’un. Les comportements masculins ou féminins sont soumis à des normes sociales et culturelles.
Trois orientations sexuelles sont généralement reconnues : les homosexuels, qui ont une attirance pour le même sexe, les hétérosexuels — qui ont une attirance pour le sexe opposé, et les bisexuels – qui ont une attirance pour les deux sexes. Les homosexuels sont parfois appelés gays (hommes et femmes) ou lesbiennes (femmes seulement). L’orientation est différente du comportement sexuel car elle renvoie à des sentiments et à l’autodétermination des peuples. Les individus peuvent ou ne peuvent pas exprimer leur orientation sexuelle dans leur comportement. De nombreux homosexuels ont connu des faits de violences physiques ou psychologiques.
Si aimer une personne du même sexe n’est pas perçue comme une maladie par la majorité, certains discours, tels que la parole religieuse, disent le contraire. Que peut-on faire pour les gays et les lesbiennes, afin de surmonter les préjugés et la discrimination contre eux? Les gens qui ont une attitude positive envers l’homosexualité sont ceux qui connaissent un ou plusieurs homosexuels. Les psychologues croient qu’il n’y a que des stéréotypes et les préjugés envers les homosexuels. En outre, la protection de ces personnes contre la discrimination et la violence est très importante comme dans le cas de tous autres groupes minoritaires.
Dans huits États des Etats-Unis, il existe des lois contre la discrimination des homosexuels, et la violence contre eux est considéré comme un «crime de haine».
Pourquoi est-il si important de sensibiliser la société sur l’homosexualité ? L’éducation nationale sur les questions d’orientation sexuelle et l’homosexualité nous aidera à surmonter les attitudes négatives infondées envers les gays.
Pour que les jeunes comprennent leur propre identité sexuelle, il est essentiel qu’ils puissent avoir des informations, et des réponses à leurs questions. Les craintes que l’accès à ces informations affectent leur orientation sexuelle ne sont pas crédibles.

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL