Libye : une première réunion pour les deux parlements rivaux

[Par Sirine AMARI]

Selon la télévision libyenne, les présidents des deux parlements rivaux de la Libye se sont rencontrés pour la première fois.

Une première réunion pour les deux parlements rivaux (source: libyaakhbar.com)

Une première réunion pour les deux parlements rivaux (source: libyaakhbar.com)

Agila Salah, du Palais des Congrès de renommée internationale dans la ville orientale de Tobrouk, et Nouri Abusahmen, du Congrès national général basé à Tripoli, se sont entretenus à Malte. 

La réunion à Malte entre les deux hommes a porté sur les discussions à Rome dans lesquelles les puissances mondiales ont exhorté les factions belligérantes de la Libye à cesser les combats et à se soutenir à travers un gouvernement d’union.

Mais la signature attendue d’un plan de l’ONU pour un gouvernement d’unité nationale a été reportée jusqu’au jeudi 17 décembre.

M.Salah a plaidé pour plus de temps, avertissant que « agissant avec hâte conduirait à plus de problèmes à l’avenir », selon le journal le Times of Malta.

Pour sa part M.Abusahmen a dit « nous ne pourrons pas accepter l’intervention étrangère contre la volonté du peuple libyen », se référant à l’accord soutenu par l’ONU.

Carte de la Libye actuelle (source: liberation.fr)

Carte de la Libye actuelle (source: liberation.fr)

La Libye a été dans le chaos depuis le renversement en 2011 du colonel Mouammar Kadhafi.

Au milieu de la tourmente le pays est devenu un important point de départ pour quelques-uns des milliers de migrants voyageant en Europe.

On se préoccupe aussi à l’échelle internationale que l’Etat islamique profite de l’instabilité du pays pour s’étendre à l’intérieur de la Libye.