• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par Pierre Toh]

 

En tournée européenne, Domingos Simoes PEREIRA, Président du Parti Africain pour la Renaissance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), parle à la diaspora de la Bissau-guinéenne : « Les Guinéens ont été capables de détruire leur pays, ils doivent donc être capables de le reconstruire ».

 

Domingo Simoes Pereir

Domingo Simoes Pereira

 

La Guinée Bissau a plongé dans une crise constitutionnelle suite au coup d’état d’avril 2012 après l’élection de Carlos Gomes Junior, candidat du Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert. Elle sort progressivement la tète de l’eau. En avril prochain, après un premier report, des élections présidentielles pourraient se tenir dans le pays. Le Parti Africain pour la Renaissance de la Guinée et du Cap-Vert, qui est à la tête de ce pays depuis l’indépendance en 1974 pourrait, sauf problème majeur, rempiler pour une autre victoire. C’est en préparation de ces joutes que M. Domingos Simoes PEREIRA Président du PAIGC vient de séjourner à Paris du 15 au 17 mars dernier. Au menu de son agenda, des rencontres avec les autorités politiques Françaises mais surtout avec la diaspora Bissau-guinéenne. Au cours des échanges, la vie des ressortissants dans l’hexagone a été évoquée dans un franc-parler dont il est maître. Le Président du PAIGC et futur Premier Ministre leur a prodigué différentes recommandations pour vivre en parfaite harmonie dans le pays dans leur pays d’accueillis ; surtout, il leur a conseillé d’œuvrer à fructifier leur séjour pour être, demain, des acteurs incontournables dans l’économie de leur pays d’origine. Bien évidemment, la situation sociopolitique de la Guinée-Bissau a occupé une large place dans les échanges qui ont été fructueux. Pour finir, tous ont pris rendez-vous pour le 13 avril prochain, date choisie pour les élections présidentielles en Guinée-Bissau. Principale recommandation du Président Domingos à ses concitoyens, dite dans une phrase symbolique, « les Guinéens ont été capables de détruire leur pays, ils doivent donc être capable de le reconstruire ».

 

 

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL