• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

[Par Alareny Baillo BAH]

Mabingue Ngom, directeur à l'UNFPA

Mabingue Ngom, directeur à l’UNFPA

« Investir dans les 1,8 milliards d’adolescents et de jeunes à travers le monde et la transformation de l’avenir », tel est le thème choisi cette année par l’institution pour présenter l’examen du rapport annuel.

« Dans ledit rapport, la jeunesse prend une place prépondérante, ce projet va permettre l’émergence de nombreux jeunes, notamment des filles ». Au cours de son exposé, le Sénégalais Mabingue Ngom, directeur à l’UNFPA (en français : le Fond des Nations unies pour la population) a fait un plaidoyer pour inviter les pays à promouvoir leur développement, surtout en Afrique, ainsi qu’à profiter de leur avantage démographique et à renforcer la prévention et la lutte contre le virus du sida.

Selon lui, le monde connaît la croissance démographique la plus importante de son Histoire, et celle-ci sera doublée d’ici 2040, il faut donc mobiliser des fonds publics pour relever le défi de la jeunesse. Mais à travers tout ce qui sous-tend ce rapport, le monde est confronté aujourd’hui à plusieurs foyers de tensions, dont la jeunesse constitue un pôle important. On assiste notamment à l’enlèvement de jeunes filles par des groupes islamiques armés ; nombreux sont donc les observateurs qui se demandent comment ce rapport a été accueilli et si le public cible a été effectivement touché.

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL