Prix CNN : Le lauréat veut mobiliser ses confrères

[Par John  CHITAMBO LOBE]

Le président tanzanien Jakaya Kikwete a remis le « CNN MultiChoice journaliste africain de l’année à un photojournaliste du Kenya, Joseph Mathenge à Dar Es Salaam le samedi 18 Octobre 2014. Joseph Mathenge a appelé les journalistes africains à s’unir contre le terrorisme sur le continent.

La remise du Prix à Joseph Mathenge,(source : www.its254.com)

La remise du Prix à Joseph Mathenge (source : www.its254.com)

Le journaliste kényan a été récompensé pour son travail « Images de la terreur » paru dans « The Standard » : un document consacré aux moments de terreur vécue au Westgate Mall de Nairobi en septembre 2013, lorsque le complexe commercial a été attaqué par des hommes armés non identifiés. Plus de soixante personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées pendant un siège qui aura duré quatre jours.

maxresdefault

Lors de la cérémonie de remise des prix, le lauréat a indiqué qu’il était touché et honoré, espérant que son travail de journaliste permettrait de motiver les gens de bonne volonté partout dans le monde pour lutter contre le terrorisme. « Les souvenirs s’estompent avec le temps, mais les images demeurent. Nous avons jugé nécessaire de capturer chaque instant afin que les générations à venir puissent voir l’horreur « , a déclaré Mathenge. Il a dédié son prix aux victimes et aux familles de l’attaque du Westgate Mall, et a remercié son fils l’avoir poussé à aller au centre commercial lorsque le siège a débuté.

Mathenge, qui a aussi remporté le titre dans la catégorie « Photographie Mohamed Amin » figurait parmi les 28 finalistes provenant de 10 pays qui ont participé à la cérémonie, à l’aboutissement d’un programme de quatre jours d’ateliers de photographie, de forums et de réseautage.

C’est la première fois que le prix du journalisme « CNN MultiChoice African » a été remporté par un photographe. Ferial Haffajee, président du jury, a déclaré que les photographies de Mathenge ont « si éloquemment capté ces moments difficiles qu’elles valaient bien mieux que mille mots ».

Bheki Makhubu (source : en.africatime.com)

Bheki Makhubu (source : en.africatime.com)

Parmi les autres prix remis à la même occasion : le prix « Liberté de la presse » est allé à Bheki Makhubu du Swaziland, qui, avec l’avocat des Droits de l’Homme Thulani Maseko, a été arrêté en mars dernier pour leurs écrits d’opposants. L’épouse de Makhubu Fikile, a reçu le prix en son nom et a remercié CNN et MultiChoice pour cet l’honneur. Haffajee a noté que l’emprisonnement de Makhubu et Maseko sur des accusations de sédition faisait partie du continuum de la violence du Swaziland contre les droits civils et la liberté d’expression.

« Makhubu est connu pour ses reportages équilibrés même dans les cas où l’équité et l’équilibre sont des difficiles. La nation est devenue un point central de débat dans la lutte pour la démocratie au Swaziland », a déclaré Haffagee.

« En recevant ces prix, les lauréats ont prouvé qu’ils ont la détermination, le professionnalisme et le courage de mettre en valeur les histoires de l’Afrique» a déclaré un autre orateur.

Il a été souligné que les membres du CNN et MultiChoice étaient fiers de reconnaître l’excellence du journalisme africain et de récompenser les journalistes pour leur courage. « Nous croyons que les CNN MultiChoice African Journalist ont eu un effet profond sur le paysage médiatique africain ».

Imtiaz Patel, directeur général de MultiChoice Afrique du Sud Group, a insisté sur le dévouement et l’engagement des journalistes à raconter des histoires qui reflètent la réalité du continent. « Votre travail annonce un grand avenir pour les journalistes et sert à renforcer le rôle des médias en Afrique » a conclu Patel.