• facebook
  • Instagram
  • youtube
  • twitter
  • vimeo
  • contact
  • rss
  • Google+

retour sans cim1

Djibril Diaw, auteur et réalisateur mauritanien, nous présente son film documentaire « Retour sans cimetière », tourné dans le village de Donaye en Mauritanie, à côté la frontière sénégalaise, où les négro-mauritaniens de l’ethnie Peul sont obligés d’enterrer leurs morts hors de leurs terres. Le sujet du film a causé l’exil forcé de Diaw, aujourd’hui accueilli par La Maison des journalistes.

La première sortie officielle du film a été mardi 13 mai, à 20h, à la « Peniche Anako » de Paris, dans le cadre du Festival « Docs Afriques ». « J’espère – explique Djibril Diaw – que ce film répondra à l’attente du public, qui découvrira aussi le vrai visage de ce village qui se bat. Le film traite des questions le plus courantes en Mauritanie, notamment le problème de la spoliation des terres, le problème de l’identité nationale qui se pose et en général le problème des négro-mauritaniens dans ce pays qui se cherche depuis l’indépendance ».

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS !

  • SUIVEZ-NOUS !

  • INFORMATIONS

  • NOS PARTENAIRES

L'ANCIENNE VERSION DE L'OEIL